Rechercher

La terreur n’a pas de nom

Mis à jour : nov. 2


Au cours des deux dernières semaines, la France a été victime d’actes de terrorisme et des innocents ont été tués avec une barbarie sans nom. Partout dans le monde, des gens sont assassinés par des fanatiques extrémistes soi-disant au nom de leur prophète et de leur religion. Mais la terreur ce n’est pas l’Islam; comment peut-on croire que la religion islamique prône le massacre d’innocents? Comment un individu en vient-il à croire que de tuer des innocents va lui ouvrir les portes du paradis et que c’est là une volonté divine?

Personne ne naît terroriste, ce n’est pas quelque chose d’encré dans nos gènes à la naissance. Mais l’homme a besoin de spiritualité autant qu’il a besoin d’air pour respirer, la spiritualité vient du plus profond de notre âme alors que la religion elle, bien que basée sur des écrits historiques, est façonnée par les hommes. Donc rien de surprenant que certains se servent d’une stricte interprétation d’écrits tirés du Coran qui, cités hors contexte et cela plus d’un millénaire plus tard, deviennent un outil de propagande erroné qui n’a pour but que de servir une cause qui n’a malheureusement rien de divin. De plus, lorsqu’on mélange politique et religion, on obtient un cocktail explosif, beaucoup plus dangereux que toutes les armes modernes.

Depuis la nuit des temps, les hommes se font la guerre et le terrorisme est simplement une autre forme de guerre, à la différence que celle-ci se fait au nom de la religion et ce n’est malheureusement pas la première fois, ni le propre de la religion islamique. Nous semblons avoir oublié qu’au cours de son histoire, l’Église Catholique est à la source de plusieurs guerres et d’innombrables massacres dont les fameuses croisades et de la grande inquisition qui a semé la terreur dans toute l’Europe n’avaient absolument rien de noble ou de divin et étaient totalement à l’opposé du message d’amour et de tolérance du Christ.

Ce sont les hommes qui tuent leur prochain, non pas la religion. Mais la religion est un outil puissant qui, entre de mauvaises mains, peut mener certains individus à commettre l’irréparable. Ce qui me frappe surtout, c’est la capacité de l’homme à manipuler son prochain et à l’amener à commettre des actes répréhensibles qui vont jusqu’à l’horreur.

Je me surprends aujourd’hui à avoir une certaine compassion pour ces « monstres » qui ont été endoctrinés et manipulés par ceux qui n’ont d’autres objectifs que de disséminer une haine profonde et de semer la terreur.

24 vues
 

Formulaire d'abonnement

©2020 par Le Gros Bon Sens. Créé avec Wix.com